– Plus de peur que de mal !

Avec le prélèvement à la source, le pire était en effet à craindre pour la TRESORERIE des Investisseurs immobiliers bénéficiant d’un bonus type SCELLIER , DUFLOT ou PINEL. De fait , le taux de prélèvement à la source étant calculé à partir de l’imposition due avant éventuel rabais ou crédit d’impôt, les particuliers-investisseurs auraient pu se retrouver dans l’obligation de payer trop au fisc, avant régularisation de leur avantage en septembre, suite à la déclaration des revenus de l’année précédente. Soit une avance de TRESORERIE allant jusqu’à 8 mois et pouvant dépasser plusieurs milliers d’euros, dans certains cas….

Heureusement , le gouvernement a revu sa copie…!
L’investisseur sera donc bel et bien prélevé tous les mois de son impôt, mais percevra au 15 janvier de chaque année un acompte de 60 %, calculé sur la réduction d’impôt perçue l’année précédente, avant de recevoir le solde , au plus tard, en septembre.
Les bénéficiaires  sont les investisseurs en PINEL , duflot, Scellier, Censi-Bouvard.
Seul, la réduction d’impôt Malraux est exclue de cette mesure d’acompte.

Obtenir une rentabilité attrayante tout en se constituant un patrimoine pour ses vieux jours, avec en sus le côté rassurant du placement tangible : l’investissement locatif a de quoi séduire.

Malgré la hausse des prix des logements, il est encore possible d’acquérir un bien neuf dans le cadre du dispositif Pinel en profitant de conditions attrayantes.

Certes, en acquérant un logement neuf, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 12%, 18%, voire 21% du prix d’achat en fonction de la durée de location (6, 9 ou 12 ans), dans la limite d’un montant d’investissement de 300.000 euros et d’un plafond de 5.500 euros/m2. Soit une économie d’impôt pouvant atteindre 63.000 euros sur douze ans.

Trois critères essentiels doivent guider votre investissement Pinel : l’emplacement, bien sûr, qui doit être à une distance raisonnable des commodités (transports, commerces, écoles), la qualité du programme ensuite et le prix qui conditionne le rendement et les plus-values éventuelles.

Privilégiez les petites et moyennes surface plus rentable que les grandes.

En région, je privilégie pour leur dynamisme économique, démographique et immobilier Bordeaux, Nantes, Rennes, Toulouse et Strasbourg.

Un choix qui ne doit rien au hasard. Placement tangible, l’investissement dans l’immobilier rassure tout en procurant des revenus réguliers. Investir dans des logements locatifs à crédit est une stratégie de préparation de la retraite accessible à tous.

Profitez de la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, qui rend l’opération encore plus rentable, pour franchir le pas. Bien sûr, il faut investir à bon escient.